9.2.19

LA FLEUR DU MOIS

‘IKAR’ (Volfovitch-Moler, 1995) 
Rippling Waters X Pipes of Pan 

Une énorme surprise est survenue en 1995 lorsque le jury de Florence a accordé sa plus haute récompense à un iris baptisé 'Ikar', dont l’obtenteur était un certain Adolf Volfovitch-Moler, habitant à Tachkent, en Ouzbékistan. En plus, la même année, c’est aussi un iris signé Volfovitch-Moler qui a été déclaré meilleure variété tardive : 'Symfoniya'. Ainsi il y avait des créateurs d’iris ailleurs qu’en Amérique, Europe et Australie ? Et ils étaient capables de rafler des récompenses parmi les plus convoitées du monde ?

Jusqu’à la chute de l’empire soviétique, aucune information ne circulait sur les amateurs d’iris de ce monde isolé. Le rideau de fer enfermait aussi ceux dont la paisible passion ne concernait qu’une simple fleur ! Leur libération allait être explosive. Dès 1990 ils se sont fait connaître du petit monde des iris et ont commencé à s’offrir quelques iris plus récents que leurs antiques variétés des années 50 ou 60. C’est dans le recueil des enregistrements de 1995 qu’apparaissent les premières variétés originaires de l’ancien bloc de l’Est. C'est ainsi qu'on a fait connaissance avec le Slovaque Ladislav Muska, l’Allemand (de l’Est) Manfred Beer, les Russes Irina Driagina, Vitali et Nadeghda Gordodelov, Piotr Hattenberger, Viktor Koroliov, Seguei Loktev, Galina Shevchenko, Viktor Sheviakov, le Kazakh Leonard Venivitin et l’Ouzbek Adolf Volfovitch-Moler. Le Slovène Izidor Golob s’est joint à l’équipe en 1996, puis ce furent les Tchèques et les Polonais en 1997. Aujourd'hui les hybrideurs des pays qualifiés « de l'Est » rivalisent avec les meilleurs.

Ce n'était pas encore le cas en 1995 et l'envoi à Florence trois ans plus tôt de variétés ouzbéks était un coup d'audace.

Quand on regarde le pedigree d' 'Ikar' on est encore plus convaincu de ce qu'avait d'audacieux le fait de mettre en compétition une variété aussi typée. 'Rippling Waters' (Fay, 1961) est certes un chef d'oeuvre, médaillé de Dykes et utilisé plusieurs centaines de fois en hybridation, mais il date d'une autre époque, et 'Pipes of Pan' (O. Brown, 1963) est à peine plus jeune. 'Ikar' date donc du temps où les ressortissants du monde communiste n'avaient pas d'autre ressource génétique que des variétés parvenues on ne sait comment jusqu'au fin fond de l'Asie Centrale. En l'occurence Volfovitch-Moler a fait du neuf avec du vieux ! Et il ne s'est pas arrêté à un seul croisement avec son précieux 'Rippling Waters'. J'en compte huit, dont il m'a envoyé des rhizomes qui me sont parvenus après bien des tribulations, mais qui ont tous repris et qui se trouvent toujours dans ce qui fut ma collection. Deux de ces iris se distinguent : 'Tashkent' (1995), brillant variegata, issu de (Rippling Waters X Broadway Star) et 'Simfoniya', bitone rose lilacé, tardif, enfant de (Pipes of Pan X Rippling Waters).

 'Pipes of Pan' n'a pas eu une carrière aussi brillante que le précédent, mais, commercialement, il ne s'est pas mal débrouillé puisqu'il a été convenablement distribué en Europe et en France en particulier. On le trouve encore dans nos jardins, souvent de façon anonyme (le temps est fatal aux étiquetages!). En plus d'Ikar' et de 'Simfoniya', Volfovitch-Moler l'a utilisé pour 'Aelita'. Cependant son descendant le plus remarqué doit être 'Latin Tempo' (Blyth, 1973), l'un des fondement du travail du grand obtenteur australien.

En tant que géniteur, 'Ikar' n'a pas été très riche, on ne lui connait qu'un descendant, toujours en Ouzbékistan : il s'agit de 'Lyrical Duet' (Volfovitch-Moler, 2000), amoena à barbes orange, venant du croisement (Persian Berry X Ikar) et mis sur le marché par Vladimir Volfovitch, le fils d'Adolf, après le décès de ce dernier.

L'incroyable triomphe à Florence a tourné les projecteurs vers les hybrideurs de l'Est. En ce sens le rôle d' 'Ikar' a été majeur. Je ne sais ps si on le trouve dans beaucoup de jardins français, mais je sais que j'en ai fait cadeau à plusieurs amis, y compris à la collection du Jardin de Brocéliande où il figure peut-être toujours.

Illustrations : 


'Ikar' 


'Rippling Waters' 


'Pipes of Pan' 


'Tashkent' 

'Aelita'

Aucun commentaire: