1.11.13

ECHOS DU MONDE DES IRIS

Twiki 

Avec 56 000 cultivars enregistrés (82 % du total) et 111 000 photos, Twiki (alias Iris Encyclopedia) est devenu une base de données très importante. A mon avis elle manque pourtant largement son but. En effet de très nombreuses descriptions, issues directement de la base officielle d’enregistrement tenue par l’AIS (Irisregister), ne sont pas accompagnées de photo. Or la raison d’être de Twiki est en effet de fournir la photo d’un cultivar en même temps que sa description. Si il n’y a pas de photo, Twiki fait simplement doublon avec Irisregister. Il est dommage que ceux qui inscrivent dans la base une nouvelle variété ne recherchent pas obligatoirement la photo qui va avec : il existe cependant très souvent des photos accessibles qui pourraient être ajoutées. Par ailleurs de très nombreux obtenteurs n’inscrivent pas eux-même leurs produits et ne fournissent pas de photos. Dommage…

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est vrai que de répéter ce qu'il y a de disponible dans les R&I, ce n'est pas très utile, quoique l'information sur twiki est en accès libre alors qu'il faut être au moins e-membre pour accéder aux informations sur le net. Ceci étant dit, Twiki, comme Wikipedia, est en accès libre, tant du point de vue de la lecture que de l'écriture. En ce qui concerne Wikipedia, cela pose un problème quant à l'exactitude des informations que de la propriété intellectuelle. Certains articles sont très bien documentés, avec références et sources de l'information. D'autres peuvent être carrément de la désinformation!! En ce qui concerne les photos, sur ce site-ci (irisenligne) les photos sont systématiquement notées avec leur source et leur auteur. Merci Sylvain.

Ce n'est pas systématiquement le cas sur Twiki. Il en est même qui sont notées avec une fausse référence (auteur du cliché). Ce problème a été évoqué à juste titre sur un forum anglophone. Il serait bon que lorsque l'on met une photo d'un iris que l'on a pris sur le net, il soit mentionné l'auteur de la photo ou, si ce n'est pas disponible, le site sur lequel la photo a été capturée...Certains photographes sont très à cheval là-dessus. Et ils ont raison! Il faut reconnaître que l'on aurait pas l'idée de mal référencer un cliché de Kappa. Il en va de même pour n'importe qui.

Le respect de la propriété intellectuelle, c'est aussi le respect des auteurs et des créateurs. Alors merci d'avance de travailler un peu plus sur les origines des photos.

Astorkhan

Sylvain a dit…

Tout à fait d'accord.

En général personne ne refuse une permission de publier. J'ai, pour ma part, reçu l'autorisation de plusieurs dizaines de photographes.