25.5.14

ECHOS DU MONDE DES IRIS

Twiki 

Quand l'AIS a lancé sa base de données « Iris Encyclopedia », plus connue sous le nom de « Twiki », l'idée était de réunir dans un même document la description officielle de toutes les variétés enregistrées et une ou des photos de la fleur. Cela a suscité un grand enthousiasme et de nombreux collaborateurs se sont attaqué à la saisie des informations. Aujourd'hui les renseignements concernant plus des 2/3 des variétés ont été saisis, mais l'enrichissement de la base de donnée par les photos n'a pas suivi aussi bien. De nombreuses descriptions ne sont pas accompagnées d'une image et, trop souvent, les images proposées sont erronées ou de mauvaise qualité. Le but recherché est donc loin d'être atteint. Ce qui est frappant c'est que les obtenteurs eux-même ne contribuent pas, ou très rarement, à enrichir le document. Ils ne fournissent ni leurs descriptions, ni, surtout, leurs photographies des variétés qu'ils enregistrent ou ont enregistrées.

 A côté de « Iris Encyclopedia » existe maintenant « Iris Regsiter », la version numérique du registre officiel de l'AIS. Cela fait donc deux documents pour les mêmes informations.

N'y aurait-il pas intérêt à ce que ces deux bases de données soit rassemblées ? Et l'AIS ne devrait-elle pas exiger que chaque demande d'enregistrement d'une nouvelle variété soit accompagnée d'une photo -soignée - de la fleur à enregistrer ?

 Iris Bewertung München 

 Les iris commencent à fleurir à Munich et les visiteurs-juges vont pouvoir exercer leur talent dès cette fin de semaine. Rappelons que tous les visiteurs de la collection présentée peuvent remplir un bulletin de jugement, et que plus il y aura de jugements émis plus la pertinence des résultats sera avérée. En route pour Munich !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

En tant que lauréate de ce concours et ce à plusieurs reprises, je peux dire que je connais ce concours et ses règles du jeu. Par ailleurs, j’avoue avoir été quelque peu vexée de voir mes récompenses (médailles et certificats) rabaissées à des breloques de critérium régional. J’ai donc pris contact avec Gisela Dathe afin de vérifier les règles de jugement de ce concours, qui, je le rappelle a 2 volets : un concours des iris allemands d’une part et un concours des iris étrangers (donc international) d’autre part.

Voici en substance ce que m’a écrit Gisela Dathe :

« J’ai envoyé 3 courriels à Sylvain Ruaud, précisant que la compétition avait lieu pendant la saison de floraison des iris, jugés exclusivement par une équipe de permanents entraînés appartenant à notre Société (GdS). Ayant lieu dans les jardins botaniques de Munich, ils sont visibles par tout le monde, mais ne sont jugés que par nos experts. »

Il y a donc confusion, sans doute avec un autre concours (peut-être le critérium d’Orléans ?).

Ce concours a lieu régulièrement, sans interruption et semble attirer toujours autant de monde, experts ou non. On ne peut pas en dire de même de certaines autres compétitions !

Je vous remercie donc par avance de bien vouloir corriger cette erreur.

M Bersillon

Sylvain a dit…

A l'attention de Mme Bersillon.

Votre commentaire apparaît ci-dessus. Le rectificatif est donc apporté.

A ma question sur la possibilité pour moi d'être parmi les "experts" de la GDS, il m'a été répondu que je pouvais sans problème remettre un bulletin de vote, et que le fait que je ne sois pas allemand n'avait pas d'importance. J'en ai déduit, sans doute hâtivement, que chacun pouvait en fait être juge...

Anonyme a dit…

Un petit commentaire concernant le doublon Twiki et iris register.
Il me semble que si l'encyclopédie en ligne de l'A.I.S est librement accessible , en revanche il faut avoir fait la démarche de devenir un "e-member" (en payant 15$) pour obtenir un accès (login + password) à la checklist des iris enregistrés. L'encyclopédie des iris a donc une vocation "grand public" alors que la checklist est un outil réservé à l'internaute qui a besoin de connaître le contenu exact d'un enregistrement.
Cordialement, Alain Franco.

Sylvain a dit…

Vous avez raison.
Le rôle "grand public" de Iris Encyclopedia lui confère une certaine responsabilité :
- ne publier que des photos exactes;
- en publier le plus grand nombre possible.