16.5.14

TABLEAUX D'UNE EXPOSITION

Modeste Mussorgsky, compositeur russe de la fin du 19e siècle, s'est inspiré d'une exposition qu'il avait visitée pour créer une de ses œuvres majeures. La même idée de base préside à cette revue des iris les plus rares que j'ai pu photographier. 

 2. Sur les bords du Danube bleu 

Le plus grand mérite de Ladislaw Muska, hybrideur slovaque, est d'avoir introduit dans le monde des iris de l'Europe Centrale, des types de fleurs qui y étaient inconnus : fleurs frisées, fleurs à éperons, coloris contrastés... On lui a reproché de ne pas être assez sélectif et d'enregistrer des variétés médiocres. Cela n'est pas injustifié, mais conservons plutôt de lui le souvenir d'un défricheur et, peut-être, d'un prophète.


'Brekeke' (Muska, 1996) ((Cipkovana Krinolina x Sky Hooks) X Geniality) 


'La Régente' (Muska, 2006) ((Spooned Demonstration x Nordkappe) X Sneezy) 


'Pu-Abi' (Muska, 1995) ((Geniality x Ringo) X (Paradise x Rareté)) 


'Suzuki Chic' (Muska, 1996) (Edith Wolford X (Tut's Gold x Edith Wolford))

2 commentaires:

André a dit…

Tous ces Iris sont très beaux mais je ne comprends pas une chose. Je lis souvent que Iris x germanica est stérile alors comment fait-on pour obtenir des graines d'une plante a priori stérile ???

Merci pour vos lumières !

PS:Ou peut on trouver des graines prêtes à semer ?

Sylvain a dit…

Tous les hybrides présentés ici sont en principe fertiles, quelquefois dans un seul sens, mais la plupart du temps dans les deux.
Il existe des iris dit "germanica" qui sont stériles. Ce sont certains iris intermédiaires triploïdes.
Les hybrides actuels n'ont de germanica que le nom générique. Ce sont des hybrides interspécifiques où se rejoignent des gènes d'un grand nombre d'espèces.